Au fond des bois

Au fond des bois (Tome 4 : La Famille De Beers)
Virginia C. ANDREWS
(Editions J’ai Lu – 383 pages)

Quatrième de couverture :
« J’avais vraiment le sentiment que le monde s’était refermé sur moi. Que même par les plus radieuses journées, les ténèbres me cernaient toujours, cercle d’ombre tracé autour de moi et dont je ne pourrais jamais sortir. Comme elle me manquait, cette impression, cette certitude que nos vies seraient comme un beau jour d’été sans fin. »
A quinze ans, Grace n’a jamais eu de maison. Fille d’officier de marine muté de poste en poste, sa vie est un perpétuel départ. Pourtant, elle est heureuse entre ses parents qui s’aiment. Jusqu’à ce dernier départ, une mission dont son père ne reviendra pas.
Sa mère a décidé de refaire sa vie. Propulsée à Palm Beach, elle n’y est jamais vraiment admise et n’accepte pas cette exclusion. Témoin désabusé de ses folies, Grace perd le goût de la vie. Sa détresse fera d’elle une proie toute désignée pour le beau Kirby…
Ma critique :
Ce dernier tome de La Famille De Beers est l’histoire de Grace, la mère de Willow.
Au début du roman, elle a vraiment vécu de belles choses autour de Jackie Lee, sa mère et Roland, son père, officier de marine. Puis, à la mort de son père dans un accident d’hélicoptère, tout bascule. Elle part vivre à Palm Beach avec sa mère où sa mère a un métier de serveuse et où elle fait la connaissance de Winston Montgomery (qui donnera son nom à Grace). Là, les mondanités de Palm Beach vont monter à la tête de Jackie Lee, elle change du tout au tout au grand dam de Grace. La mort de Winston et la rencontre avec Kirby Scott va changer Grace à tout jamais…
C’est vraiment un très beau roman et on soutient Grace du début à la fin. Sa mère a été vraiment horrible avec elle et va même jusqu’à lui « voler » son enfant à la fin du livre pour l’envoyer dans un établissement psychiatrique.
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre Au fond des bois dans Séries littéraires 397940 et je regrette que cette saga soit terminée icon_sad dans Séries littéraires
Ma note :
5/5 397940

L’auteur :

Les romans de Virginia C. ANDREWS se sont vendus à des millions d’exemplaires et ont été traduits en seize langues. Après sa mort, sa famille, s’inspirant de l’extraordinaire créativité de la romancière et travaillant en étroite collaboration avec un écrivain de talent, a lancé de nouveaux cycles V.C. ANDREWS.

Au fond des bois constitue le quatrième volet du cycle La famille De Beers, inédit en France.   

Publié dans : Séries littéraires |le 27 avril, 2010 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 28 avril, 2010 à 15:35 Mystix écrit:

    Je possède quatre séries de cette romancière, mais je n’ai jamais réussi a en entamer une. Si tu en as lu plusieures, par laquelle me conseillerai tu de commencer ?

  2. le 28 avril, 2010 à 22:08 auroraetleslivres écrit:

    J’ai commencé par Fleurs Captives et j’avais adoré ! Je te conseillerais donc cette série.

Laisser un commentaire

A propos |
respiration2 |
respiration3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lirado
| POESIES D'EXIL
| Tout commence par un mot ....